La course cycliste professionnelle du Sud-Ouest 16 au 19 Juin 2016 40ème édition - Hommage à Francis Auriac
ClKW5c XEAAsPxc.jpg Large

Soir de 2ème et 3ème étape : Les favoris à l’heure à Albi

Le circuit d’Albi a souri aux gros calibres de la 40e édition de la Route du Sud Cycliste-La Dépêche du Midi : Bryan Coquard a réglé toute en puissance le sprint du peloton en matinée pendant que Nairo Quintana remportait en patron le contre-la-monde individuel.

Résumés du jour : Coquard en costaud le matin, Quintana en contrôle  l’après-midi

Et de 2 ! Bryan Coquard signe une 2e victoire d’étape en 2 jours, sa 4e victoire consécutive lors d’un sprint massif sur la Route du Sud-La Dépêche du Midi ! Le local Stéphane Poulhiès a bien essayé de mettre fin à l’incroyable hégémonie du coureur de Direct Energie mais il échoue à une brillante deuxième place sur le circuit d’Albi. L’étape de 92 km a été animée par l’échappée du duo français Julien Bérard et Romain Ardy.

Le chrono de l’après-midi a vu la star colombienne Nairo Quintana prendre le pouvoir avec une victoire tout en maîtrise. A 15 jours du départ de la Grande Boucle, il envoie un signal fort à ses adversaires en remportant une épreuve qui est loin d’être sa spécialité. Sylvain Chavanel, longtemps en tête du classement provisoire, termine 2e à 6 petites secondes devant Imanol Erviti à 17s et les sprinteurs Arnaud Démare et Bryan Coquard à 22s.

La ville-étape du jour : Albi et son circuit automobile

On ne présente plus la cathédrale d’Albi ni son musée Toulouse-Lautrec. La 40e édition de La Route du Sud-La Dépêche du Midi  a décidé de mettre en lumière son circuit automobile avec une arrivée le matin et le passage du chrono l’après-midi. Pas de bolides cette fois-ci pour chauffer l’asphalte ! Les vélos ont remplacé les motos pour un spectacle sensationnel ! vitesse garantie ! Merci à la maire d’Albi Stéphanie Guiraud-Chaumeil et son adjoint Michel Franques de nous avoir ouvert les portes de la cité albigeoise et à toutes les équipes du circuit dont le directeur Grégor Raymondis et le gestionnaire Didier Sirgue pour une journée qui restera dans les annales.

Nos anciens bénévoles de la Route du Sud, dont le bastion est tarnais, étaient invités à Albi et célébrés en ce 40e anniversaire de notre course 100% sud-ouest.

CLASSEMENT DE L’ETAPE 2

  1. Bryan Coquard
  2. Stéphane Poulhies
  3. Manuel Belleti
  4. Daniel Mclay
  5. Yannick Martinez

CLASSEMENT DE L’ETAPE 3

  1. Nairo Quintana
  2. SYlvain Chavanel
  3. Imanol Erviti
  4. Arnaud Demare
  5. Bryan Coquard

Village départ du lendemain : Saint-Gaudens

L’étape reine partira cette année de la commune de Saint-Gaudens grâce à la détermination de son maire Jean-Yves Duclos et du président de la Communauté de Commune du Saint-Gaudinois Jean-Raymond Lépinay. C’est une véritable histoire d’amour entre Saint-Gaudens et la Route du Sud-La Dépêche du Midi puisque la commune haut-garonnaise de 11241 habitants a été désignée ville-étape pour la 28e fois en 40 édition.  La commune abrite en outre une collégiale dédiée à Saint-Pierre et Saint-Gaudens, magnifique édifice roman à plan basilical pyrénéen à trois nefs, bâti aux XIème et XIIème siècles et située sur les chemins de pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle.

Parcours du lendemain : A l’assaut des Pyrénées

C’est l’heure de la grande étape pyrénéenne ! Et, une fois encore, ce ne sera pas de tout repos pour les coureurs ! Les organisateurs leur ont réservé un périple à travers les Baronnies et plusieurs difficultés de choix, avec 2 cols de première catégorie (Tourmalet et Couraduque), 2 cols de 2e catégorie (Couret d’Asque et Bordères) et un col de 3e catégorie (Coupe), pour un total de 185 km. De l’avis des protagonistes eux-mêmes, ce sera un costaud qui viendra s’imposer au sommet de Couraduque.

Les coureurs à suivre demain : Quintana face à la meute d’outsiders

Au regard de sa forme affichée depuis deux jours, Nairo Quintana pourrait bien frapper un très grand coup demain lors de l’étape reine des Pyrénées. Une démonstration de force de son équipe Movistar dès le pied du mythique Tourmalet pourrait permettre de lancer sur orbite le petit grimpeur colombien pour une démonstration en solitaire dans le col des Bordères ou plus vraisemblablement dans le difficile col de Couraduque. Côté outsiders, un autre colombien Daniel Martinez voudra confirmer ses talents en montagne après avoir remporté le maillot bleu à pois blancs. Hugh Carthy, a annoncé avoir coché la 4e étape sur ses tablettes dans l’espoir de  ravir le maillot de meilleur jeune de la Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées et de faire une place au classement général final. Le français Stéphane Rossetto devra être à la hauteur de l’événement s’il veut monter cette année sur le podium final après une belle 4e place en 2015. Le très complet Julien Loubet essaiera également d’être en vue dans les différentes difficultés du jour. Eduardo Sepulveda, spécialiste des courses à étapes et auteur d’un chrono très sérieux, sera à suivre de près lors de cette étape reine. Enfin, l’expérimenté coureur espagnol David Arroyo pourrait tirer son épingle du jeu sur un parcours aussi compliqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *