La course cycliste professionnelle du Sud-Ouest 16 au 19 Juin 2016 40ème édition - Hommage à Francis Auriac
13416806 881322141971943 418401339502990478 O

Soir de 4ème étape : coup de force de l’équipe Movistar

La Route du Sud Cycliste – La Dépêche du Midi : coup de force de l’équipe Movistar lors d’une étape dantesque

Le profil de la 4e étape Saint-Gaudens-Val d’Azun Couraduque s’annonçait redoutable de par son profil escarpé (4826m de dénivelé). Elle aura été terrible du fait de conditions météréologiques belliqueuses (pluie, neige, froid). Une nouvelle journée qui renforcera notre admiration pour ces combattants de l’extrême.

Résumé du jour : la maîtrise de Movistar malgré une météo apocalyptique

L’étape pyrénéenne devait sceller le sacre de Nairo Quintana. Si rien n’est jamais écrit dans le vélo, le petit grimpeur colombien a fait un grand pas vers la victoire finale en tenant à distance ses adversaires, tout en offrant la victoire à son fidèle coéquipier Marc Soler (vainqueur du Tour de l’Avenir en 2015) au sommet de Couraduque. Le prometteur espagnol de 22 ans endosse par la même le maillot blanc de meilleur jeune et se place au second rang du général.

Une véritable démonstration de force de l’équipe Movistar tout au long de l’étape : après avoir placé deux hommes dans l’échappée de 15 coureurs qui a animé l’étape, le train bleu espagnol a fait fondre le peloton dans les 3 principales difficultés du jour, à savoir le col du Tourmalet, le col des Bordères puis le col de Couraduque. Le prodige anglais Hugh Carthy, dans son style atypique, aura été le dernier à résister à ce rythme infernal pour finir à la 3e place dans la roue du maillot orange Nairo Quintana. Il en profite pour se hisser sur le podium du général derrière le duo de la Movistar.

Les français auront fait une magnifique course avec la 4e place de Nicolas Edet, la 5e de Thomas Voeckler et la 9e de Stéphane Rossetto. Sans oublier les grands acteurs de la journée dans la première partie de l’étape, Quentin Jauregui (pour consolider son maillot bleu à pois blancs de meilleur grimpeur), Quentin Pacher (que l’on pourrait retrouver demain) ou encore Blel Kadri, prix  du combatif du jour.

Les 95 rescapés se rappelleront longtemps de leur ascension du Tourmalet sous la neige et de leur délivrance au sommet de Couraduque après 184 km dantesques… 17 coureurs n’auront pas eu cette chance, contraints à l’abandon avant le terme de l’étape.

CLASSEMENT DE LA 4e ETAPE

  1. Marc Soler
  2. Nairo Quintana
  3. Hugh Carthy
  4. Nicolas Edet
  5. Thomas Voeckler

Une étape historique

Cette étape est rentrée dans les livres d’histoire du cyclisme à double titre :  1er passage d’une course professionnelle dans les Baronnies avec les ascensions des cols de Coupe et de Couret d’Asque et arrivée inédite au sommet du Col de Couraduque.

Merci à Vincent Fonvieille, de la Communauté de communes du Val d’Azun, qui nous a permis de réaliser une arrivée historique au sommet de Couraduque et au Conseil Départemental des Hautes Pyrénées qui soutient notre course 100% Sud-Ouest depuis des années et n’a pas hésité à sponsoriser le maillot distinctif de meilleur grimpeur pour cette 40e édition hommage à Francis Auriac. Nos remerciements également à la Communauté de communes du Saint Gaudinois et à nos amis de Bagnères-de-Bigorre pour leur fidélité à la Route du Sud-La Dépêche du Midi depuis des années.

Le Gers à l’honneur de la dernière étape

La 5e étape de la 40e édition de la Route du Sud-La Dépêche du Midi offrira aux coureurs rescapés une course de circuit (8 boucles pour un total de 154,8 km) autour de la commune gersoise de Clermont Pouyguillès, à une semaine des championnats nationaux.

Grand moment ce dimanche à Clermont-Pouyguillés : 4 parachutistes du 35ème Régiment d’Artillerie Parachutiste de Tarbes se poseront à 12h sur la ligne de départ pour apporter les 4 maillots officiels de la Route du Sud-La Dépêche du Midi !

Parcours du lendemain et coureurs à suivre : course de circuit pour punchers

Au lendemain d’une terrible étape de montagne qui a mis à mal les organismes, cette course de circuit pourrait bien sourire à un puncheur capable de se faire la belle dans la côte de Moncassin à 4 km de l’arrivée.

Les expérimentés Thomas Voeckler (très en forme aujourd’hui), Sylvain Chavanel (auteur d’un excellent chrono hier) et Pierrick Fédrigo vont trouver un terrain qui correspond à leur tempérament d’attaquants et à leur « giclette ». Quentin Pacher, déjà très en vue aujourd’hui, a annoncé depuis le début de l’épreuve vouloir tenter sa chance au cours de cette ultime étape. Le toulousain Julien Loubet pourrait jouer sa dernière carte après une étape pyrénéenne en dessous de son potentiel. Enfin, Luis Mas Bonnet, particulièrement présent depuis le début  de l’épreuve, pourrait conclure en beauté son périple dans  le Sud-Ouest. Si le peloton arrive groupé, Arnaud Démare pourrait enfin lever les bras en vainqueur. Attention toutefois à Stéphane Poulhiès, Jose Joaquin Rojas Gil et Yannick Martinez, placés lors des deux premiers sprints.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *