La course cycliste professionnelle du Sud-Ouest 16 au 19 Juin 2016 40ème édition - Hommage à Francis Auriac
13495544 881797928591031 1396001530850619513 O

Soir de 5ème étape : Démare retrouve le sourire

C’est dans un esprit de fête que s’est cloturée la 40e édition de la Route du Sud-La Dépêche du Midi, hommage à Francis Auriac. Les gersois s’étaient donné rendez-vous dans la Communauté de Communes d’Astarac Arros en Gascogne et plus précisément dans le village de Clermont-Pouyguillès pour voir (enfin) triompher l’imposant sprinteur de la FDJ Arnaud Démare et le grimpeur de poche Nairo Quintana.

Résumé du jour : Une fin heureuse pour Arnaud Démare

La 40e édition de La Route du Sud-La Dépêche du Midi s’est achevée comme elle avait commencé, par un sprint massif et par le triomphe d’un grand champion français. Mais cette fois-ci c’est l’ancien champion de France et vainqueur de Milan-San Rémo, Arnaud Démare, qui a dompté tout en puissance le peloton.

Plusieurs coureurs ont bien tenté d’éviter une arrivée groupée mais rien n’y a fait face aux armadas de sprinteurs. L’échappée du jour, partie dès le 1er tour, était constituée des français Guillaume Levarlet, Rémy Di Grégorio et  Sylvain Chavanel (fanion de la combativité) et du coureur allemand Nico Denz. Ils seront repris à toute vitesse par le peloton à 15 km de l’arrivée, avant les dernières tentatives du jour dans l’ultime ascension de la côte de Moncassin à 4km de l’arrivée. Tour à tour, Loïc Chetout, Julien Loubet, Benoît Vaugrenard et Jose Joaquin Rojas vont secouer le peloton, en vain.

A noter la 2e place de Yohann Gène qui a parfaitement suppléé son leader Bryan Coquard pour conclure 4 jours très réussis pour l’équipe Direct Energie (2 victoires d’étapes pour Bryan Coquard, 2 deuxièmes places pour Sylvain Chavanel et Yohann Gène et une 4e place au classement général pour Thomas Voeckler). Stéphane Poulhiès finit encore placé, 3e après sa 2e place sur le circuit d’Albi vendredi matin.

Le grand perdant du jour est le jeune Hugh Carty. Auteur d’une brillante étape pyrénéenne (3e au sommet de Couraduque), le coureur anglais est sorti du top 10 au classement général à cause d’une chute survenue avant les 3 derniers kilomètres. Le malheur des uns fait le bonheur des autres : le français Nicolas Edet profite de cette mésaventure pour prendre sa place sur la 3e marche du podium et ainsi terminer meilleur français derrière l’intouchable duo de la Movistar (vainqueur du classement par équipe) Nairo Quintana et Marc Soler. Toutes nos félicitations au petit grimpeur colombien qui est, de son propre aveu, dans la forme de sa vie.  Cette victoire sur la Route du Sud-Dépêche du Midi le mènera-t-elle vers un sacre sur le Tour de France ? Réponse dans un mois…

Grande fête populaire dans le Gers, une réussite humaine et sportive

La dernière étape de la 40e édition de la Route du Sud-La Dépêche du Midi a mis à l’honneur la Communauté de communes Astarac Arros en Gascogne (37 communes et 8000 habitants) et plus particulièrement le petit village gersois de Clermont-Pouyguillès (159 habitants). C’est toujours avec un immense plaisir que la course 100% Sud-Ouest emprunte les routes du Gers pour retrouver l’esprit populaire du vélo. Et le moins que l’on puisse dire c’est que la fête était au rendez-vous de cette dernière étape, comme en attestent les animations tout au long du parcours de 154,8 km (bottes de foin en hommage au passage de la caravane et du peloton) et le monde massé sur le bord de la route et au village départ/arrivée.

Un grand merci au maire de Clermont-Pouyguillès, Francis Dupouey, à la présidente de la Communauté de communes Astarac Arros en Gascogne, Céline Salles et au président du Département du Gers, Philippe Martin, qui ont permis de conclure en beauté la Route du Sud 2016 par une magnifique course de circuit au cœur-même de la ruralité française. Et ont offert à plus de 300 heureux une amicale soirée musicale et dansante qui a récompensé le dévouement exemplaire de nos centaines de bénévoles. Merci à chacun d’entre eux pour leur engagement à toute épreuve sur la Route du Sud-La Dépêche du Midi, sans qui nous ne pourrions faire vivre avec une telle réussite notre si chère course 100% Sud-Ouest.

Une édition spéciale, des moments uniques

Les caméras embarquées ont transmis en direct des images époustouflantes des coureurs en plein effort, des émotions intenses au cœur même du peloton grâce à Eurosport et l’appui d’Euromedia. Merci également aux coureurs volontaires et à leurs équipes d’avoir accepté cette petite contrainte matérielle pour donner un maximum de plaisir aux passionnés de vélo et promouvoir leur si beau sport.

A l’issue de cette dernière étape, une mention toute spéciale à notre nouveau partenaire, l’Armée de terre, qui a mis en place sur chacune des étapes un stand avec des animations et un podium VIP sur les arrivées.

Enfin nous ne pouvions terminer cette 40e aventure sans rendre un nouvel hommage à notre ami Francis Auriac. Le créateur de l’épreuve était dans toutes les pensées tout au long de ces 4 jours. Nous étions honorés de recevoir sa famille, et notamment son épouse, ce dimanche à Clermont-Pouyguillès pour lui témoigner tout l’amour que nous lui portons et leur faire partager cette grande fête du  vélo que nous lui devons. Merci Francis.
« Si le paradis existe, les anges vont devoir se mettre au vélo ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *